IMG_20210203_201537.jpg

Abisko National Park

La région d’Abisko est considérée la meilleure en Suède pour voir les aurores boréales. Et en effet le cadre est plutôt magique. Surplombant un des plus grands lacs du pays, le petit village d’Abisko offre un paysage magnifique en été comme en hiver.

Amoureux de la nature et des espaces, cet endroit saura vous ravir !

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest

Echappez-vous dans la nature d'Abisko et
admirez les aurores boréales en hiver !

Sommaire

 

1. Le parc national

Le parc national d’Abisko s’étend du lac aux montagnes et propose plusieurs randonnées, globalement assez courtes et faciles. Quelques points d’intérêts dont deux cascades, des sommets de collines qui donnent de beaux points de vue, un village Sami reconstitué (ce peuple éleveur de rennes vivant en Laponie), un canyon, ou encore quelques lacs.

Abisko_national_park_map-fr.png

En hiver vous aurez peut-être la chance de croiser des rennes si vous n’avez pas peur de vous écarter des sentiers balisés. Je vous le conseille d’ailleurs ! Allez vous perdre un peu dans la forêt, aventurez-vous là où peu d’humains ont mis les pieds. Avec la neige et vos traces de pas vous pourrez assez facilement retrouver votre chemin. 

Abisko National Park

Le paysage phare d'Abisko est l’espèce de porte faite par les deux montagnes, qui rythment le regard. Ce paysage s’appelle d’ailleurs « la porte de la Laponie ». Tout au long du jour la lumière change et donne une nouvelle ambiance à cette porte arrondie.

Abisko national parc

L’immensité du lac est également impressionnante : plus de 10km de large (et croyez-moi, depuis la rive on a du mal à y croire).

En hiver il est possible de marcher et patiner dessus, la couche de glace étant épaisse de plus d’1m. Depuis les profondeurs surgissent alors des bruits étranges et effrayants des espèces de grondements et craquements sourds et graves. Si l’on se trouve sur la glace on a alors l’impression que tout s’effondre sous nos pieds. Et en effet, dessous la glace se brise car avec le froid l’eau ne cesse de geler mais n’a plus de place, la glace existante se brise alors pour laisser la place à la nouvelle. Mais aucun risque, tout cela se passe à plusieurs mètres sous nos pieds !

 

Le départ de la plupart des promenades se fait depuis la Abisko Turist Station.

Abisko National Park
 

2. Aurores boréales

Les aurores boréales sont un phénomène naturel pouvant s’observer la nuit au-dessus du cercle polaire entre octobre et mi-mars à Abisko. Bien que le phénomène ne soit pas encore tout à fait bien expliqué, celui-ci peut cependant se prévoir et se quantifier.

Pour cela 3 mesures utiles :

  • la probabilité de vue

  • l’indice KP, allant de 1 à 9, qui indique l’intensité des aurores. Une belle aurore aura un KP entre 4 et 6. En-dessous l’intensité sera trop faible et au-dessus trop forte et donc trop lumineuse pour distinguer quoi que ce soit.

  • la couverture nuageuse (si plus de 70% les aurores seront cachées par les nuages)

Ces mesures ne sont pas fiables à 100% mais permettent de donner une idée bien souvent exacte de ce que vous pourrez observer.

HISTOIRE

 

En 1859, une immense explosion solaire, appelée « événement de Carrington », a donné naissance à d’incroyables aurores boréales observables jusque dans les Caraïbes.

Laponie suédoise

Il n’y a pas d’heures pour les aurores, il faut donc rester éveillé si on veut pouvoir les observer. A savoir cependant qu’un spectacle d’aurores dure entre 5 à 15min et que chaque phénomène est espacé de 3 heures minimum.

A. Où les voir ?

Pour mieux apprécier le spectacle il est préférable de s’éloigner du village et du réseau ferroviaire qui produisent beaucoup de lumières. Autour du village et dans le parc vous trouverez de nombreux points de vue pour profiter des aurores. Le mieux est de les repérer dans la journée et d’y retourner le soir.

Vous trouverez sur la carte une liste de quelques endroits repérés et testés.

A. Sommet de la colline Stornabben, où vous trouverez une table de pique-nique et un barbecue (prévoyez allumettes, briquet, bois sec pour vous allumer un feu !).

 

B. Bord du lac derrière Abisko Turist Station, en continuant la piste balisée verte, après le parking, juste à côté du sauna (que vous pouvez d’ailleurs peut-être louer pour la soirée ou la nuit…).

 

C. Cabanon d’observation de la colline aux oiseaux, pas loin du canyon, sur la piste verte.

D. Le ponton au bord du lac, à la fin de la Träskvägen à Abisko.

 
 
 
 

MAIS VOUS POUVEZ EGALEMENT : 

 

  • Booker un tour organisé avec un guide à la Abisko Guesthouse, Personnellement je ne l’ai pas fait car je trouvais que le rapport qualité/prix ne valait pas forcément le coup. Le guide vous mènera dans des abris privés dans la forêt, et vous expliquera certainement le phénomène en vous servant un café chaud. 

  • Vous rendre à la Sky Station avec le téléphérique afin d’avoir un panorama incroyable en hauteur. Le prix est cependant assez excessif. Je n’ai malheureusement pas pu la tester à cause de la période covid.

 

À vous de voir quelle formule vous préférez !

B. Comment les voir ?

Certains diront qu’il n’y a pas de recette magique, car il ne s’agit que de chance et de patience. Je ne prétends pas l’avoir mais le système que j’utilisais fonctionnait plutôt bien :

abisko national parc

1. Consulter quotidiennement l’application « My Aurora Forecast » afin de connaître la couverture nuageuse de la nuit, le KP potentiel des aurores et la probabilité d’en voir. Si les données ne sont pas favorables, vous pourrez vous coucher serein, et si elles le sont, alors restez vigilant !

 

2. Se rendre sur le site de la Aurora Sky Station afin de voir les prises de vue en temps réel de leurs 2 caméras. Vous pourrez ainsi voir ce qu’il y a dans le ciel, sans sortir pour rien dans le froid. Attention cependant car les caméras ne balaient pas tout le ciel, et les aurores peuvent apparaître de l’autre côté de la montagne et être invisibles à la sky station.

3. S’informer en parallèle sur le site de la Space Weather Prediction Center afin de comparer les informations.

 

4. Et surtout : rester éveillé !

CONSEIL

 

Afin d’être sûr de voir des aurores, je vous conseille de rester minimum 3 nuits à Abisko.

Le phénomène est assez fréquent, mais ce sont bien souvent des petites aurores ne laissant apercevoir que de légères trainées verdâtres dans le ciel.

Soyez patients et ne désespérez pas, l’attente vaut largement le coup !

Abisko National Park

Enfin, je vous conseille de prévoir vos sorties à l’extérieur en amenant avec vous de quoi grignoter, boire, allumer un feu, avoir chaud, s’asseoir (bâche pour le sol, duvet, chaise pliante, chaufferettes, etc.) et faire passer le temps durant les longues attentes dans le froid.

Rien de mieux que de se retrouver sous un spectacle d’aurores incroyables avec une bonne bière fraiche, un feu qui réchauffe les mains et les orteils, et des popcorn avec soi !

3. Que visiter ?

 

Les nombreux hôtels et établissements touristiques à Abisko proposent des activités payantes qui vous permettront d’alterner avec les randonnées dans le parc, si vous le souhaitez.

Voici une liste non-exhaustive de ce que vous pourrez trouver : 

 

  • Boire un verre ou manger un bon restaurant au Abisko Mountain Lodge

  • Faire une sortie en chiens de traineau avec Abisko.net

  • Visiter un village Sami reconstitué de l’autre côté des rails à la Abisko Turist Station

  • Louer des patins à glace au STF hôtel

  • Emprunter ou louer des skis de fond à l’hôtel Abisko.net

  • Apprendre à pécher le poisson dans la glace avec la Abisko Guesthouse

  • Faire un tour à moto-neige avec la Abisko Guesthouse

  • Faire un barbecue Sami traditionnel avec la Abisko Guesthouse

  • Essayez l'escalade sur glace au STF hôtel ou Abisko Guesthouse

  • Faire un safari photo pour voir des élans avec la Abisko Guesthouse

Abisko national park
Abisko National parc / sami camp
Abisko National parc / sami camp
Ice climbing Abisko

CONSEIL

 

N’hésitez pas à comparer les prix de plusieurs agences. Celles-ci proposent en général les mêmes activités pour parfois 20€ de différence.

Abisko national parc / moose
 

4. Se rendre à Abisko

Pour se rendre dans ce petit village il n’y a pas beaucoup d’options : en voiture, par la seule route qui y mène, ou en train de nuit depuis Stockholm (17h de trajet).

 

Pour le train de nuit 2 options : 

  • prendre une couchette afin de dormir allongé (chambre privée ou chambre de 6)

  • prendre un siège et renoncer à une bonne nuit.

 

Dans les deux cas l’ambiance peut être chouette, ou, en fonction des personnes qui se trouvent avec vous dans le compartiment à 6, vous ne dormirez peut-être pas très bien. Les prix varient de environ 50€ pour le siège à 100€ pour une couchette.

Laponie suédoise
Laponie suédoise

Pour réserver son train c’est sur le site de la compagnie de train Vy, qui gère le trajet, ou bien sur le site national Sj. Vous pouvez également acheter votre billet au kiosque information des gares.

 

Attention : pour le train il y a 2 arrêts pour Abisko, les deux se trouvant à 2km de distance : l’arrêt Abisko, qui est le village, où vous trouverez la plupart des hôtels et la station service qui fait office de supérette (la seule des alentours), et l’arrêt Abisko Turist Station qui est l’entrée du parc national.

 

5. Où dormir ?

Puisque Abisko est une station très touristique les établissements pour loger sont nombreux, allant de l’auberge à l’hôtel luxueux, mais les prix restent dans tous les cas assez conséquents. Il y en a pour tous les conforts, certains possédant même des bengalows privés ou des saunas.

 

Voici cependant les 3 établissements que je peux conseiller : 

 

en face de la station de train Abisko Turist Station. 

Cet hôtel propose de nombreux équipements et activités et possède un magasin où vous pourrez acheter du matériel de grand froid, des souvenirs et de la nourriture.

 

Situé dans les hauteurs du village d’Abisko son éloignement du village rend l’ambiance plus calme. L'établissement propose des chambres ou bien des locations de cabines privées. Vous y trouverez également un bon restaurant, un bar, des jeux de sociétés à disposition, et évidemment un sauna.

 

L’hébergement le moins cher que j’ai trouvé à 30€ la nuit environ. Auberge avec des dortoirs de 8 lits, sauna, cuisine équipée, l’ambiance y est très chaleureuse. J’y suis restée une dizaine de jours tellement les personnes rencontrées et le cadre étaient idylliques. L’auberge propose également diverses activités, notamment le traineau de chien, et prête des skis.

Abisko national park
 

6. Kiruna

A une centaine de kilomètres environ d’Abisko se trouve Kiruna, la plus grande ville de la région. 

Particularités de la ville : construite au-dessus d’une énorme mine de fer, la ville doit être déplacée afin que le forage continue. La société minière finance donc le déménagement de la ville, ce qui est un chantier incroyable et impressionnant car certains bâtiments ne seront pas détruits mais bien délocalisés, notamment la vieille église en bois.

 

La ville propose de nombreuses activités, qui sont les mêmes qu’à Abisko : traineau de chien, tour en moto-neige, visite guidée pour les aurores boréales, safari photo pour voir les élans, etc. avec en plus une station de ski avec quelques pistes.

La ville en elle-même n’a pas grand intérêt mais n’est pas loin du fameux Ice Hotel et du musée Sami.

Ice Hotel Kiruna

ICE HOTEL

L’Ice Hotel est un véritable hôtel dans lequel vous pouvez passer la nuit qui a la particularité d’être construit en glace. Pour s’y rendre vous pourrez prendre le bus à Kiruna (vérifiez les horaires avant).

Cet hôtel est éphémère et est reconstruit à chaque hiver.

Chaque chambre est décorée et construite par un ou plusieurs artistes-sculpteurs, faisant de chaque pièce une œuvre d’art éphémère.

Il est possible de visiter l’hotel et les chambres sans y passer de nuit.

Vous pourrez également aller boire un verre au IceBar, ou votre cocktail vous sera servi dans un verre tout en glace.

Ice hotel Kiruna

MUSEE SAMI

Le musée se trouve à 200m environ de l’Ice Hotel et explique la vie, la culture et les traditions du peuple sami. Quelques rennes sont dans un enclos dans lequel vous pouvez rentrer pour les voir de près ou leur donner à manger. Des petits circuits de marche et de ski de fond sont également proposés, ainsi qu’un jeu de lancer de lasso.

Personnellement je n’ai pas trouvé que ce musée valait forcément le coup car malheureusement pas assez interactif... Toutes les explications et reconstitutions sont en extérieur et quand il fait -20° on n’a pas tellement envie de se planter devant un panneau pour lire. 

Ice hotel Kiruna

OÙ DORMIR ?

La ville regorge d’hôtels et d’établissement, à tous les prix.

Le meilleur rapport qualité/prix trouvé est le SPIS Hotel and Hostel, qui propose à la fois des chambres privées et des dortoirs