Désert du Sahara

Le Sahara est un grand désert chaud situé dans le nord de l'Afrique. Il s'étend sur plus de 8,5 millions de km2 et traverse 10 pays : Mali, Mauritanie, Niger, Algérie, Tunisie, Maroc, Tchad, Soudan, Egypte et Libye. Le désert n'est pas recouvert totalement de sable et de dunes, ceux-ci ne représente que 20% de sa surface. On trouve aussi des montagnes, des plateaux rocailleux et des déserts de roches. Le climat y est extrêmement chaud et sec, les températures pouvant atteindre 50°C.

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest

Aventurez-vous dans le désert du Sahara

Sommaire

Passer quelques jours dans le désert était pour moi une évidence. J’y étais déjà allée, enfant, et j’avais envie de revivre l’expérience, de revoir les dunes de sable fin à l’infini et de remonter sur un dromadaire !

Après avoir trouvé un guide nous avons pu passer 2 jours et une nuit incroyables dans le Sahara.

 

1. Organiser sa visite du désert

Il est impossible de visiter le désert du Sahara seul, à moins de le connaître vraiment très bien. Non seulement parce que c’est dangereux, mais également parce qu’il y a plein de sites à voir et qu’il serait bête de passer à côté.

 

Avant d’organiser sa visite dans le désert il faut d’abord choisir quel type de visite on souhaite faire :

  • Tour assez complet du désert : visite des différentes villes et oasis, courte randonnée dans les dunes

  • Méharée : randonnée organisée sur plusieurs jours dans le désert, souvent à dos de dromadaire.

Pour votre première fois dans un pays désertique je vous conseille plutôt le tour assez complet, celui-ci vous permettra d’avoir un aperçu de ce qu’est le désert et de la magie qu’il représente.

Mais si vous le sentez vous pouvez vous lancer dans une longue méharée et vivre ainsi une vie où le temps s’arrête et où l’horizon est votre seul repère.

 

Dans tous les cas il vous faut trouver un accompagnateur. Vous pouvez passer par des agences ou bien trouver un guide privé indépendant en fouillant sur le net.

Attention : je ne connais aucune de ces agences et ne sais donc pas ce qu’elles valent. Lors de notre voyage nous avions pris un guide indépendant et privé.

C’est le guide que nous avions lors de notre voyage. Il parle français et même si ce n’est pas rare dans le pays c’est important de le préciser. Il s’est parfaitement adapté à nos envies et notre timing et nous avons partagé avec lui d’incroyables moment (il nous a fait gouté la harissa de sa maman, nous a invité chez lui et nous a fait passé une nuit dans le désert dont je me souviendrai toute ma vie).

Je ne connais pas ce guide mais je n'ai vu sur lui que de bons avis sur internet.

CONSEIL

Il est préférable de prendre un guide privé, il saura mieux s’adapter à vos envies et cela vous coûtera moins cher si vous voyagez à plusieurs, car alors vous diviserez son tarif journalier.

Prix moyen du guide privé : 400 TND/jour

En fonction du mode de visite choisi puis du moyen, votre point de rendez-vous pour le départ sera différent. Bien souvent les rendez-vous seront donnés dans les grandes villes aux portes du Sahara : Douz, Tozeur, Kebili ou Gabès.

 

Depuis Tunis

Se rendre à Tozeur : Vous pouvez prendre l’avion avec la compagnie Tuninter, prendre un bus avec la compagnie SNTRI ou bien prendre le train.

A savoir : le bus est plus rapide que le train et moins cher.

 

Se rendre à Douz : Vous pouvez prendre un bus jusqu’à El Faouar avec la compagnie SNTRI, puis prendre un taxi jusqu’à Douz, ou prendre l’avion jusqu’à Tozeur puis un taxi jusqu’à Douz.

 

Se rendre à Kebili : Vous pouvez prendre un bus jusqu’à El Faouar avec la compagnie SNTRI, puis prendre un taxi jusqu’à Kebili, prendre l’avion jusqu’à Tozeur puis un taxi jusqu’à Kebili, ou prendre le train jusqu’à Gafsa puis un taxi jusqu’à Kebili.

 

Se rendre à Gabès : Vous pouvez prendre un bus avec la compagnie SNTRI jusqu’à El Hamma, puis prendre un taxi jusqu’à Gabès, ou bien prendre le train.

CONSEIL

Si vous prenez le bus prévoyez d’arriver en avance à la gare routière. Il n’y a pas de siège attribué et c’est la guerre pour rentrer dedans. Si vous vous laissez faire et rentrez le dernier vous risquez de ne pas avoir de place à cause des personnes qui utilisent des sièges pour leur affaires ou leurs enfants en bas âge. Préparez-vous à être serré !

 

2. Deux jours dans le désert

Ayant voyagé en plein mois d’août nous ne pouvions passer que peu de jours dans le désert, dont 1 seule nuit. Avec le guide privé trouvé sur internet nous avons établi un parcours afin de pouvoir voir des oasis, les dunes et des villages abandonnés. 

Nous nous sommes tous retrouvés à Tozeur un soir et Ali, notre guide, nous a emmené dans un bar en plein milieu de la palmeraie afin de faire connaissance autour d’un immense plateau de fruits frais et de bières.

Le lendemain j’avais une gueule de bois. Super pour démarrer le roadtrip…

A. Jour 1

Départ assez tôt le matin afin de visiter un maximum avant les heures les plus chaudes. Direction Chebika, un village berbère dans le désert construit autour d’une oasis.

 

Chebika

Le village de Chebika a été construit dans les montagnes. A côté du village actuel se tient toujours l’ancien village, laissé à l’abandon à cause d’une inondation qui l’a détruit et parce que les fondations ne correspondaient plus au mode de vie de la population.

Chebika

Pour visiter ce village Ali nous laisse avec un local qui nous fait traverser les ruines de l’ancien village et nous mène tout en haut de la montagne d’où nous observons le magnifique panorama. Entre deux flancs de montagne nous découvrons le nouveau village construit autour d’une cascade et tout le long du ruisseau. Un endroit très vert et humide autour du désert jaune et sec qui s’étend de tous les côtés.

 

Tameghza

Cet endroit est une petite oasis perdue au milieu de nulle part qui a la particularité de cacher une cascade en contre-bas. Nous nous y baignons évidemment.

Attention aux sangsues qui se cachent dans l’eau ! Elles ne sont pas dangereuses mais ce n’est pas forcément agréable de savoir des animaux nous sucer le sang…

 

Midès

Autre village berbère abandonné situé à côté d’un grand canyon. Nous ne sommes pas rentrés dans le village cette fois mais l’avons observé de haut. Le canyon était à sec mais d’après Ali il peut se remplir après de fortes pluies.

Nous ne sommes pas restés très longtemps à cet endroit alors qu’il aurait été possible de faire une randonnée dans les gorges de Midès.

Canyon de Mides

Nefta

Petite ville construite autour d’une oasis et alimentée en eau par un immense puit appelé la « corbeille ». Prenez le temps d’observer la vue sur l’oasis et de faire un tour dans la médina.

C’est à côté de cette ville que se trouvent des décors du film Star Wars. Si vous êtes un fan ne ratez pas cette fausse ville où vous ne trouverez que les décors du film, quelques poubelles et des dromadaires au repos.

décor Star Wars Tunisie

B. Nuit dans le désert

 

Après avoir retrouvé le chamelier à Douz nous embarquons sur le dos des dromadaires pour une petite balade d’une heure dans le désert. Les dunes, enfin ! Le soleil au loin se couche. C’est magnifique !

Le dromadaire en revanche ce n’est pas très confortable…

20706934_10154672345342073_323752880_o.j

Notre petit groupe s’arrête sur une dune, près d’un arbuste desséché. Pour moi c’est partout pareil. Mais pour Ali et Massoud, le chamelier, c’est LEUR dune, leur point de rdv à chaque fois qu’ils viennent faire la fête dans le désert.

Ils installent le campement, commencent à faire un feu et à préparer le diner. Au menu : couscous, harissa de la mère d’Ali et pain arabe cuit dans le sable.

J’en profite pour défaire mes chaussures et marcher pieds nus à l’infini, droit, toujours tout droit. Un vrai bonheur !

 

Nous dinons à quatre au milieu du désert, seuls, sans aucun bruit, sans aucune pollution lumineuse, sous la grande et belle lune qui nous éclaire. Magique.

Après le repas Massoud se met à faire de la musique avec les casseroles, et Ali à chanter. Je me joins à eux en répétant ce qu’ils disent et en frappant des mains. On danse aussi. Nous buvons ensuite le thé à la menthe traditionnel et après une nouvelle ballade seule à travers les dunes je retourne au campement et discute philosophie et calligraphie avec Ali qui m’en apprend beaucoup sur la culture arabe.

Pour dormir je m’allonge simplement dans le sable avec une couverture, sous le ciel rempli d’étoiles, entendant au loin les dromadaires et peut-être aussi des chacals…

 

 

C. Jour 2

 

Je me réveille en même temps que le soleil, couverte de sable, après avoir très peu dormi. Mais je ne suis pas fatiguée, bien trop excitée de la journée passée et de celle à suivre. On prend le petit-déjeuner tranquillement, puis rangeons le campement et nous repartons vers Douz, profitant une dernière fois de ce paysage magnifique et tellement paisible. Après avoir salué le chamelier nous reprenons la route.

 

Tamezret

Village berbère assez touristique dans lequel nous ne nous sommes pas aventurés. Nous sommes cependant parties de là pour un trek dans les montagnes désertiques jusqu’à un petit village berbère abandonné et où personne ne semble aller. Ali nous a laissé avec un local qui nous a conduit sur le chemin mais a refusé de nous emmener dans le village à cause d’un problème de négociation faite avec Ali. Dommage, j’y serai bien allé. Mais la route était longue et nous n’avions pas prévu assez d’eau. Nous avons alors fait demi tour après avoir observé le village fantôme de loin.

Tamezret

Matmata

Autre ville berbère dont la particularité est ses maisons troglodyte. D’autres scènes de Star Wars ont été tournées dans cette ville, et notamment dans la cour de l’hôtel Sidi Driss.

N’hésitez pas à faire un tour dans le village afin de bien voir les maisons troglodytes.

 

Toujane

Avant de finir notre road trip à Gabès nous passons par le village de Toujane, situé à flanc de montagne. Nous n’avons malheureusement plus le temps pour le visiter mais la vue que nous avions était très joli.

3. Informations utiles

 

- Au mois d’aout il est interdit de passer plus d’une nuit dans le désert à cause de la trop grande chaleur. Vous n’aurez alors le droit de pénétrer dans les dunes que peu avant le coucher du soleil et vous devrez repartir le lendemain peu après le lever du soleil.

- Les nuits dans le désert sont fraiches, voire froides. Prévoyez donc de quoi vous couvrir.

- Un festival de musiques et chants berbères se tient normalement à Tamezret à la mi-aout.

- La meilleure période pour aller en Tunisie est en automne ou printemps. L’été il fait vraiment très chaud et l’hiver peut être froid dans les régions montagneuses.

Tozeur