5ac72bd2e4b0b8a87d70035e.jpg

S'équiper contre le froid

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest
Les Aventureurs

Découvrez comment bien s'équiper pour résister au froid.

Sommaire

En randonnée ou à vélo : quels habits choisir contre le grand froid ?

Camping ou bivouac : comment s’équiper pour dormir au chaud ?

 

1. S'habiller

Existe-t-il une solution miracle pour résister au froid polaire ? Et bien oui. Celle-ci s’appelle le « système 3 couches ». Un système simple et efficace qui permet de s’isoler des vents et des basses températures et garder toute la chaleur corporelle.

Comme son nom l’indique il se compose en 3 couches : 

A. Système 3 couches

 

​1. Première couche = sous-couche respirante

Cette sous-couche permet de maintenir la température du corps. 

Matières possibles : polyester et polyamide (sèchent rapidement), laine merinos (peut absorber 33% de son poids en eau tout en gardant sa chaleur et limitant les odeurs), mélange de fibres synthétiques et de laine.

ATTENTION

Ne surtout pas prendre de coton qui absorbe l’eau et la laisse en contact avec la peau, procurant ainsi des sensations de froid désagréables.

Pour votre sous-couche prévoir : 

  • Collants/Legging

  • T-shirt moulant à manches longues

  • Chaussettes

  • Sous-gants

 

Si vous optez pour la laine Mérinos, plusieurs grammages sont possibles. Suivant votre destination et les températures, prévoir pour chaque élément entre 150 et 200g.

Plusieurs marques font des sous-vêtements en laine Merinos : Icebreaker, Isobaa, Smartwool, pour n’en citer que quelques-uns. Renseignez-vous sur la qualité, les prix, le respect des animaux et des travailleurs, l’éthique de fabrication, etc. avant d’acheter. 

 

Vous pouvez consulter cette page pour plus d’informations : https://www.expemag.com/article/premiere-couche/grand-test-de-vetements-en-laine-merinos 

 

 

2. Deuxième couche = couche chauffante

Cette couche permet d’apporter de la chaleur. 

A composer selon votre destination et votre budget.

  • pour le haut une polaire ou une doudoune (synthétique ou duvet)

  • pour le bas un pantalon polaire ou un jogging pas trop épais

  • des chaussettes chaudes (ex : Heat Holders).

 

Si vous avez peur d’avoir froid n’hésitez pas à combiner doudoune et polaire.

 

 

3. Troisième couche = couche isolante

Cette couche permet de s’isoler et se protéger des éléments extérieurs (vent, pluie, neige, etc.). Il est donc important qu’elle soit totalement imperméable, mais également chaude. Regardez bien les propriétés : windstopper, softshell, traitement hydrophobe, respirabilité, etc.

  • Veste doudoune imperméable ou parka

  • Surpantalon imperméable

Pour les marques je peux citer Patagonia, Mammut, Salomon, Gore-Tex.

 

Pour plus d’informations sur le système 3 couches consultez : https://www.salomon.com/fr-fr/running/trail-running-advice/how-properly-dress-layers-the-three-layer-system

 

B. Accessoires

Outre les habits les accessoires sont importants : 

  • Bonnet

  • Echarpe ou tour de cou

  • Moufles (plus chaudes que les gants)

  • Lunettes de soleil polarisante ou masque de ski (contre l’éclatante blancheur de la neige)

  • Chaussures montantes de randonnée, isolantes et imperméables

 

 

 

C. Entretenir ses affaires

Vos habits sont votre protection et votre gage de survie. Prenez en soin ! Voici quelques conseils pour les entretenir durant votre voyage polaire.

Général : organisez l’espace dans votre tente, soyez malin ! Ayez à portée de main le nécessaire, préparez vos habits pour le lendemain, laissez les chaussures près de la porte, et surtout RANGEZ. Tout se perd vite en bivouac si l’on n’est pas organisé, que le froid nous glace la peau et que le stress commence à monter.

Tente et matériel : faites sécher votre tente, sac de couchage, matelas dès que vous en avez l’occasion. Evitez de les replier humides.

Chaussures : laissez-les dans votre tente et positionnez-les à l’envers, l’ouverture contre le sol, afin que l’humidité intérieure ne gêle pas et que l’humidité extérieure ne les pénètre pas.

Vêtements : s’ils sont secs et propres, laissez-les dans votre sac ou vos sacoches vélos, à l’intérieur de votre tente.

Habits humides ou mouillés ? Deux solutions : 

  • faire un feu si vous avez un peu de temps et improviser un radiateur. 

  • Les étendre dans le duvet et dormir dessus. Ils vous donneront froid quelques minutes mais votre chaleur corporelle permettra de les retrouver secs au matin.

CONSEIL

Si vous voyagez en sac à dos ou à vélo avec des sacoches, pensez à prendre des habits légers et compacts afin de limiter le poids.

Où acheter ?

  • Occasion : Le bon coin, Geev, Vinted, etc.

  • Neuf : Decathlon, Campz, Au Vieux Campeur, etc. 

Le top du neuf c’est Sport Pursuit, des ventes de déstockage soldées et donc des marques pour beaucoup moins cher.

 

 

Tout cela fait évidemment un sacré budget, à vous donc de jaugez si vous voulez y mettre le prix. N’oubliez pas de demander à votre entourage s’ils n’ont pas déjà des éléments qu’ils pourraient vous prêter.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous trouvez des bons plans !

 

2. Camper/bivouaquer

Si vous prévoyez de faire du camping ou bivouac en hiver ou par grand froid il est important de bien s’équiper et de connaître quelques techniques. Lorsqu’on dort le corps a besoin de beaucoup de chaleur.

 

A. Tente

 

Choisir une tente 4 saisons à 3 arceaux forme tunnel.

 

Pour le montage de la tente : 

  • Ouverture située à l’opposé du vent

  • Laisser la porte légèrement ouverte pour éviter la condensation et le gel

  • Bien choisir l’emplacement : zone plate, abritée des vents, sol meuble, pas trop près de plan d’eau, pas sous un arbre isolé

  • Sur de la neige, creuser un trou pour mettre la tente dedans et s’isoler davantage du vent.

 

 

Plus de détail sur : https://www.skirandonneenordique.com/srn/bivouac-hivernal/

 

 

B. Sac de couchage

En fonction des températures vérifiez les niveaux indiqués. Sachant qu’à -15°C dehors il vous faudra un sac de couchage -5°C si vous dormez sous tente.

Duvet ou synthétique ? Le duvet est très chaud, léger, compactable, le synthétique est plus lourd, garde la chaleur même humide et plus facile d’entretien.

N’hésitez pas à doubler avec des sacs en soie ou fibre polaire et un sur-sac étanche si vous avez peur d’avoir trop froid.

Important : ne pas s'enfermer totalement dans son sac de couchage. Comme pour la tente, laissez une ouverture d'aération pour éviter la condensation.

 

 

C. Tapis de sol

Important pour s’isoler du froid du sol et dormir plus confortablement.

Les matelas ou tapis de sol ont généralement un indice de capacité d'isolation, appelée R-Value. Plus cet indice est élevé, plus l'isolation du froid sera importante.

R-Value de 0 à 1,5 : Jusqu'à +10°C

R-Value de 1,5 à 2,5 : Jusqu'à 0°C

R-Value >2,5 : températures négatives

 

Il existe plusieurs types de tapis de sol :

- en mousse : léger, simple mais volumineux et peu confortable

- autogonflant : assez lourd, simple, risque de crevaison mais assez confortable

- gonflable : assez lourd, nécessite un accessoire de gonflage, risque de crevaison mais très confortable

 

Le plus : une couverture de survie à mettre au contact du sol pour plus d’isolation.

 

 

D. Pyjama

Si les températures descendent trop bas il ne faut pas dormir tout nu : enfilez une sous-couche technique ou en laine. La chaleur s’évacue principalement par la tête et a plus de mal à alimenter les extrémités : portez un bonnet et gardez gants et chaussettes.

Il est important de se changer avant de dormir, ne gardez pas vos habits de la journée ! Laissez vos pieds s’aérer quelques instants avant de mettre des habits secs.

 

 

E. Réchaud

Il existe plusieurs types de réchaud pour le camping/bivouac :

  • Réchaud à gaz, le plus courant

  • Réchaud à essence

  • Réchaud à alcool

  • Réchaud à bois

  • Réchaud multi-combustible

Par grand froid les réchauds à gaz seront inutilisables. Privilégiez donc les autres options. Les réchauds à essence et multi-combustibles sont ceux utilisés pour les expéditions polaires mais demandent plus d’attention.

Logo écologie.jpg

ECOCONSEIL

Si vous êtes dans une optique écologique comme moi, choisissez le réchaud à bois (s’assurer évidemment avant que vous rencontrerez des zones boisées pour trouver votre combustible).

Je vous invite à parcourir cet article pour plus de détails sur les différents réchauds : https://www.expe.fr/fr/comment-choisir-rechaud 

 

 

F. Hygiène

Par temps froid ou glacial les solutions pour se laver sont plus contraignantes. Si le nettoyage total du corps s’annonce impossible il est tout de même important de garder une hygiène correcte.

 

Les zones à nettoyer obligatoirement tous les soirs sont :

  • Aisselles

  • Pieds

  • Visage

  • Parties intimes

  • Dents

Pour cela voici quelques propositions : 

  • Lingettes bébé (choisissez des matières organiques ou des lingettes compostables)

  • Lingette en tissu/gant de toilette humidifiée à l’eau savonneuse

  • Douche d’eau chauffée au réchaud à prendre dehors avec n’importe quel récipient ou des poches de douches (attention au gel et au choc de température après). Evitez alors de vous mouiller les cheveux et prévoyez des tongs pour ne pas marcher sur un sol froid et tremper vos chaussures.

G. Comportement

Survivre dans le froid ce n'est pas seulement avoir le bon équipement, c'est également avoir les bons réflexes et la bonne attitude. Voici donc quelques conseils de comportements à adapter : 

  • Ne pas attendre la nuit pour s'installer et allumer son feu ou son réchaud.

  • Emmagasiner le maximum de chaleur avant de se mettre dans son duvet, en buvant des boissons chaudes par exemple.

  • Faire sa toilette et ses besoins avant de se mettre dans le duvet ou sous la tente afin de ne pas avoir à se réveiller dans la nuit et subir les différences de température.

  • Bien manger et ne pas oublier de boire.

N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des remarques, d'autres conseils ou astuces, des  ons plans ou des corrections !