Voyager éco-responsable

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest

Privilégiez un voyage respectueux de l'environnement.

Sommaire

Partenaires officiels : Clémence et Vivien, Maluca et Bambaw

Avec le réchauffement climatique et toute la pollution ambiante il est de notre devoir d’agir pour la planète. Mais comment faire pour les amoureux des voyages conscients et préoccupés par l’écologie ? Renoncer à l’avion ? C’est donc aussi renoncer à beaucoup de destinations… Quelles alternatives alors ?

Un article pour vous proposer des solutions pour voyager plus éco-responsable.

 

1. Moyens de transport

Difficile de trouver des chiffres. Ou même des articles fiables. Le net regorge d’intox, de mensonges, d’erreurs… Car pour calculer la pollution d’un mode de transport il faut prendre en compte sa fabrication, mise en œuvre, émission de CO2, divers rejets polluants, coût énergétique, nombre de passager, taille de l’appareil, durée d’utilisation, carburant, taille et puissance du moteur, etc. autant de facteurs controversés, cachés, trop nombreux ou qui ne font pas l’objet d’études poussées (ou alors je ne trouve pas), complexifiant la comparaison.

 

Me basant sur quelques chiffres trouvés je vous propose un tableau approximatif. Tous les chiffres donnés sont des moyennes arrondies. Je vous invite à vérifier les sources et approfondir vos recherches afin de vous faire votre propre avis et étude :

Avion long-courrier

Vols commerciaux à partir de 5000km, pouvant transporter plus de 200 passagers pour les gros porteurs.

Les calculs ci-dessous sont effectuer pour 400 passagers, pour un vol de 6000km.

Consommation

Consommation/pers.

Emission CO2

Rejets

Kérosène :

6T/h

7500L/h

900L/100km

Kérosène : 

3-5L/100km

En grammes

700kg/pers./6000km 

soit 280 000kg/6000km soit environ

47kg/km

 

En litres

3kg/L

Soit

27kg/km

CO2

Oxyde d’azote (NOx)

Monoxyde de Carbone (CO)

Protoxyde d’azote (N2O)

Méthane (CH4)

Hydrocarbures (HC)

Dioxyde de soufre (SO2)

Particules en suspension PM10 et PM2,5

Source : Aeronews.tv

Source : DGAC

               Universalis

Source : DGAC

               ADEME

Source : OMPE

Avion moyen-courrier

Vols commerciaux entre 500 et 5000km, n'excédant pas 3h30 de vol, et pouvant transporter environ 200 passagers.

Les calculs ci-dessous sont effectuer pour 200 passagers, pour un vol de 3200km.

Consommation

Consommation/pers.

Emission CO2

Rejets

Kérosène :

6000L/h

670L/100km

Kérosène :

3-4L/100km

En grammes

250kg/pers./3200km 

Soit 50 000kg/3200km

Soit

15,5kg/km

En litres

2,6L/km

Soit

20kg/km

CO2

Oxyde d’azote (NOx)

Monoxyde de Carbone (CO)

Protoxyde d’azote (N2O)

Méthane (CH4)

Hydrocarbures (HC)

Dioxyde de soufre (SO2)

Particules en suspension PM10 et PM2,5

Source : EMC Magazine

Source :

Source : DGAC

               ADEME

Source : OMPE

Bateau de croisière

Navires de tourisme accostant plusieurs destinations pouvant accueillir plus de 6600 passagers.

Les calculs ci-dessous sont effectués pour 2500 passagers.

Consommation

Consommation/pers.

Emission CO2

Rejets

Fioul : 

60t-250t/jour

4,5L/9-18m

Soit

5000-2500L/km

Soit

50 000L-25 000L/100km

Fioul : 

Entre 10 et 20L/100km

0,35t pour 1 jour

3,7kg/kg

1L fioul = 0,83kg

 

Soit entre

2075 et 4150kg/km

CO2

Oxyde d’azote (NOx)

Oxyde de soufre (SOx)

Sulfate (SO4)

Eaux usées

Plomb

Amiante

Particules en suspension PM10 et PM2,5

Particules ultra-fines

Source : Reporterre

              Windstar Cruise

Source :

Source : MyClimate

Voiture

Calculs effectués pour 5 passagers.

Consommation

Consommation/pers.

Emission CO2

Rejets

Essence : 

entre 5 et 10L pour 100km

Essence :

Entre 1 et 2L/100km

En grammes

Environ 110g/km

En litres

Entre 1,2 et 2,7kg/L

Entre 6 et 27kg/100km

Soit

60g et 270g/km

CO2

Monoxyde de Carbone

Oxyde d’azote (Nox)

Hydrocarbures

Méthane (CH4)

Particules en suspension

Dioxyde de soufre (SO2)

Ozone (03)

Source : Fiche Autos

Source :

Source : ADEME

Source :

Autocar

Liaisons régulières ou voyages touristiques, moyens ou longs trajets, pouvant accueillir entre 50 et 65 passagers.

Les calculs sont effectuée pour 60 passagers.

Consommation

Consommation/pers.

Emission CO2

Rejets

Gazole : 

31L/100km

Gazole : 

0,5L/100km

3kg/L

Soit

93kg/100km

Soit environ

1kg/km

CO2

Protoxyde d’azote (N2O)

Oxyde d’azote (Nox)

Hydrocarbures

Méthane (CH4)

Particules en suspension

Dioxyde de soufre (SO2)

Ozone (03)

Source : Statista

Source :

Source :  ADEME 

Source :  Omega 

Train

Selon le type de train la vitesse peut varier entre 60 et 250km/h. Le nombre de voyageurs, en France, peut-être compris entre 50 et 1250.

Les calculs sont réalisés pour 500 passagers.

Consommation

Consommation/pers.

Emission CO2

Rejets

Diesel ou électricité

Chiffres introuvables

 

Trop de facteurs en jeu :

type et taille de train ou pays par exemple

Diesel ou électricité

Chiffres introuvables

 

Trop de facteurs en jeu :

type et taille de train ou pays par exemple

10-43g/km/passager

Soit entre

5 et 21,5kg/km

CO2

Eaux usées

Particules de métaux

Source : 

Source :

Source : ADEME

              ConsoGlobe

Source : Encyclo Ecolo

Le plus polluant est donc le bateau de croisière, puis l’avion long-courrier (sans grand étonnement). 

Le moins polluant est à première vue la voiture. Mais si vous ne la prenez pas, celle-ci ne roule pas et ne pollue donc pas, contrairement à l’autocar ou au train qui circulent malgré tout. En choisissant la voiture vous ajoutez donc des émissions polluantes. De plus, les temps de trajet sont bien souvent plus longs et ne sont donc pas les plus économiques ou écologiques.

Pour les longs trajets préférez donc le train ou l’autocar. 

 

Mais en fait la réponse est assez simple : tous les transports à carburants polluent. Il faut donc essayer de les limiter et privilégier ceux mécaniques ou électriques (et encore, suivant la source de production électrique).

Logo écologie.jpg

ECOCONSEIL

Privilégiez donc les modes de transports éco-responsables :

 

Voilier

Vélo

Marche

Autostop

Transports en communs

Certains blog de voyage consacrent des articles à du tourisme plus durable et écologique et recensent bien mieux l’impact écologique des transports.

Voir par exemple : 

2. Hébergement

 

Parmi les hébergements les plus polluants on compte évidemment les hôtels de luxe qui proposent piscine dans les pays chauds, jacuzzi dans les pays froids, buffets de nourriture à volonté et donc gâchis, changement des draps, serviettes tous les jours, produits de beauté jetables, grosse consommation électrique, etc.

 

Plusieurs solutions s’offrent alors : 

  • Trouver des établissements certifiés éco-responsables ou durables. Rendez-vous sur le site de l’ADEME pour connaitre les labels certifiés.

  • Faire du camping ou du bivouac.

  • Loger chez l’habitant (Couchsurfing, Warmshower, Woofing par exemple).

  • Partager sa chambre dans des auberges de jeunesse.

 

Dans tous les cas il est important de limiter son impact : demander à ne pas changer les serviettes ou les draps, penser à éteindre toutes les lumières, ne pas utiliser les produits jetables ou privilégier les hôtels qui n’en fournissent pas, etc.

 

3. Equipement et accessoires

Voyager éco-responsable c’est également faire attention à son matériel, son équipement, ses habits, ses accessoires. Que ce soient des produits naturels, biologiques, vegan ou même zéro déchet, il est important de se renseigner afin de trouver le meilleur rapport qualité/impact écologique. De plus en plus de marque s’intéressent à ces questionnements et proposent alors des gammes vertes ou durables.

 

Ci-dessous des propositions de kits voyage zéro déchet

 

TROUSSE DE TOILETTE ZÉRO DÉCHET

TROUSSE À PHARMACIE ZÉRO DÉCHET

Pour la trousse à pharmacie c’est beaucoup plus compliqué voire impossible. Certains éléments ne peuvent être remplacés par des solutions naturelles, notamment les médicaments et les bandages.

 

  • Pansements Patch 100% compostables (mais fabriqués en Australie…)

  • Pince à tique en métal

  • Crème solaire naturelle et minérale dans un contenant rechargeable

  • Gel arnica 100% naturel

  • Pansement israélien

 

Je suis preneuse d’idées alors n’hésitez pas à laisser un commentaire !

CAMPING/BIVOUAC ZÉRO DÉCHET

  • Réchaud à bois

  • Couverts en métal

  • Gourde et thermos en métal : Bambaw

  • Casseroles, quart, récipients en métal

  • Zippo, allumettes ou pierre à feu

  • Aliments sans emballage

  • Sachets et sacs en tissu

4. Savoir-être

 

Voyager éco-responsable c’est aussi et surtout un savoir-être, une manière de se comporter. Pour cela des gestes simples : 

  • Trier et recycler ses déchets

  • Refuser les sacs en plastique

  • Consommer local

  • Acheter dans les marchés ou en vrac

  • Limiter sa consommation électrique et électronique

  • Utiliser les transports locaux et en commun

  • Eviter l’eau en bouteille plastique (prévoir des filtres à eau naturels)

  • Ne pas acheter d’habits ou équipements neufs (faites-vous prêter ou bien achetez d’occasion)

  • Respecter la nature et les animaux sauvages

  • Se renseigner sur les activités touristique, le bien-être des animaux et des travailleurs